Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 21:13

 

k1684375    

 

Monde où compte seulement l'emballage

Des rubans rutilants entourant le néant

Pour enjoliver ce qui n'est qu'un triste étalage

De beautés fanées de personnes sans âge

Le paraître plutôt que le sincère

Fleurs plastifiées plutôt que la bruyère

Faux joyaux rutilants à la place du diamant

Du rimmel soulignant un regard fuyant

Un corps lisse comme celui d'un enfant

Mais une âme dure comme l'est le temps

 

Le naturel vu comme préhistorique

Un regard franc vécu comme effrayant

Une barbe naissante une provocation

La femme des bois rejetée sans sommation

L'homme sincère au regard clair stigmatisé

Relégué au rang de simple cro-magnon.

Pour toi rien ne vaut le silicone

Que des marchands de bonheur factices

T'ont fait accepter comme icône

Abondance d'objets et visage lisse

 

Le sauvage et la fée de la forêt

Se sentent obligés de se cacher

Pour ne pas subir tes sourires outragés

A La dictature du corps entièrement refait,

Aux oukazes des gardiens du surfait,

Aux decrets des marchands de bonheur,

Ils préfèrent l'émerveillement de l'âme

Un regard sans fard mais riche de messages

Un corps qui ne craint pas d'afficher son âge

Mais avec une jeunesse éternelle du coeur.

 

Esclarmonde le 19/08/2011

 

 

Partager cet article

Repost 0
l-univers-d-esclarmonde - dans les vers d'Esclarmonde
commenter cet article

commentaires

les mots écrits de Jonas D. 23/08/2011 11:36


Bel inventaire de contrariétés. Parfois il est bon d'écrire cela. Témoignage, impuissance, constat, médiocrité de l'esprit de notre civilisation qui s'achève. Essayons de rester humain. Bises.
Jonas


l-univers-d-esclarmonde 23/08/2011 14:20



"civilisation qui s'achève" je le pense aussi et tant mieux mais on risque d'y laisser quelques plumes dans son écroulement.. bises


Esclarmonde



Lucy 21/08/2011 14:05


Mais tu sais, ton texte mis en poésie est très bien écrit, et vrai en plus ! Les artifices exagérés et de mauvais goût sont à proscrire, mais chacun fait comme il veut! , j'aime me faire belle, et
me maquille un peu, car c'est plus agréable pour moi d'abord, et mon entourage ! Si j'ai des cheveux gris, je me fais un champoing colorant où je file chez le coiffeur, voilà ! Par contre, je fuie
le pèse personne, bien que...
Bisous. Lucy


l-univers-d-esclarmonde 21/08/2011 21:20



Je ne fustigeais certainement pas la coquéterie mais les artifices modernes comme la chirurgie esthétique, l'épliation intégrale, etc... tout est question de dosage. Je fuie aussi le
pèse-personne !!


Merci beaucoup pour ton commentaire et passe une bonne soirée


bisous


Esclarmonde



Line 21/08/2011 10:54


magnifiquent écrit

tout y est authentique dans ce que tu dis ,
mais il faut savoir pervevoir la bonté et j'aime l'authenticité.
la générosité du coeur et cela peut de personne prennent le temps .
Derrière la beauté il y a aussi la bonté, tout comme derrière la laideur peut se cacher la méchanceté et vice-versa.

on voit l'image et personne ne peut voirla fameuse beauté intérieure.
en ce monde où le paraître est essentiel pour certains , les rides sont escamotées comme une tare et non comme le chemin de la vie

Moi quand j'écris une poétique romancée sur la jeunesse , tout de suite on me parle des atouts de la vieillesse,

j'ai quarante ans et ma grand-mère adorée 84 , et j'aime toujours la beauté de ses rides et de son sourire
, ele vit avec moi depuis ma naissance .
j'aime les personnes de coeur et qu'importe l'âge où l'apparence, mais j'apprends d'abord à les connaître

bisous et merci pour ces rimes que j'ai relu deux fois

bonne fin de journée


l-univers-d-esclarmonde 21/08/2011 21:18



Merci pour ton commentaire dit avec le coeur... Bonne soirée


Bises


Esclarmonde



Glycine blanche 21/08/2011 09:50


Merci pour ce superbe texte qui reflète si bien notre société si superficielle. Bises et bon dimanche.


l-univers-d-esclarmonde 21/08/2011 21:17



Merci pour ce compliment, je ne sais pas si je le mérite mais mon texte m'a été inspiré par un cas concret dans mon entourage... Il y a probablement de la sincérité en tout cas. Bonne soirée pas
trop torride.


Bises


Esclarmonde



Le Chaton 21/08/2011 08:50


J'ai toujours considéré que, par respect envers les autres et soi-même, il fallait "s'entretenir", j'entends par là être propre et soignée. Mais avoir recours aux artifices de plus en plus
robotisants, c'est perdre son identité, sa personnalité ! Ne jamais devenir un humanoïde, mais plutôt devenir ( plus tard ) une dame mûre à qui les rides donnent le charme de l'expérience. Vive la
beauté intérieure ! Drôlement bien écrit ton poème, chapeau. Bon dimanche Bises Le Chaton


l-univers-d-esclarmonde 21/08/2011 09:14



En tout cas, tu as fort bien compris mes propos, la coquetterie fait partie de l'humain, les hommes préhistoriques faisaient déja de beaux bijoux mais depuis quelques années on assiste à une
dérive de ce qui est une qualité, un avatar de la société de consommation.... Bises et beau dimanche



A Propos De Moi

  • : L'univers d'Esclarmonde
  • L'univers d'Esclarmonde
  • : L'imaginaire et l'invisible sont aussi vrais que le réel et le visible...
  • Contact

Esclarmonde En Quelques Mots

  • l-univers-d-esclarmonde
  • Plutôt prairie que bitume, plutôt vieilles pierres que béton armé, plus poésie subtile que provoc' à bon marché, je regarde ce monde du haut de mon nid d'aigle avec le regard d'une enlumineuse convertie récemment au clavier électronique...
  • Plutôt prairie que bitume, plutôt vieilles pierres que béton armé, plus poésie subtile que provoc' à bon marché, je regarde ce monde du haut de mon nid d'aigle avec le regard d'une enlumineuse convertie récemment au clavier électronique...

Troubadours et menestrels



Recherche

Citation préférée

"On devrait tous être légèrement improbables."

Oscar Wilde

Archives

Texte Libre

Je participe aussi au forum d'écriture le Partage des mots :

 

2
Et également, jusqu'en avril 2012 :

Challenge-irlandais

Esclarmonde sur youtube

Retrouvez mon univers musical sur Youtube en cliquant ICI

Pensée du moment

 

"A une époque de matérialisme outré, de bêtise pontifiante et de diarhée verbale, lire un poème, c'est prendre un bain de propreté, de pureté."

 

Robert Sabatier