Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 08:42

 

 

 

  C'était le temps du bonheur pour Mona, le printemps au pays de Cocagne. Willy l'avait emmené au restaurant, une petite auberge quelque part dans le riant Lauragais. Ce n'était pas le genre d'établissement où l'on met de la FM en fond musical mais on y diffusait en fond discret des morceaux bien choisis : du Mozart, du Stan Getz, du Fauré ou les Romances de Beethoven.

 

   Ils avaient choisi un endroit très romantique, élégant mais sans prétention aucune : un feu de cheminée, bonne odeur de cassoulet maison, goût de Madiran en bouche et café velouté... Mona trouvait Willy très charmant avec son regard d'enfant et quelque chose de désarmant dans ses manières sans détour.  Elle voulait se laisser porter.... Puis Willy l'avait regardé longuement avec ses yeux couleur océan et lui avait pris la main juste au moment ou l'on entendait Le Boléro de Ravel. C'était très singulier pour Mona car elle n'aimait pas cette musique qui lui rappelait un film* qu'elle était allée voir avec ses parents des années auparavant et qu'elle n'avait pas du tout aimé. Pourtant ce brave Maurice n'y était pour rien !

 

   Mona se jura d'aimer désormais cet air si célèbre puisque il lui rappellerait à jamais ce moment où elle se serait cru dans un roman qu'on dit "de gare" sauf que c'était vrai. Et désormais, elle ne pourrait plus entendre cet air d'abord chuchoté puis évoluant vers une sorte d'extase finale sans penser à ce moment. Mona apprendrait ainsi à apprécier ce morceau entendu mille et une fois auparavant à son grand agacement.

 

  Mais le printemps était fini depuis longtemps maintenant et une Toussaint éternellement sinistre l'attendait pour toujours depuis que Willy était finalement parti vers une île lointaine avec Esmeralda, une danseuse de boléro. Et Mona passait désormais ses journées à servir des sandwichs infâmes et mous avec des gobelets de soda aux édulcorants à des clients aux regards mornes pour gagner quelques piècettes. C'était un endroit de banlieue qui ressemblait à n'importe quel banlieue de ce monde standardisé. Le Lauragais et ses champs de tournesol était loin comme l'était Willy.

 

   Et comme musique de fond dans ce petit boui-boui, on entendait les tubes mondialisés concoctés par des multinationales sans âme et pour Mona, cela tombait bien car elle détestait plus que jamais le boléro de Ravel, le Pavane de Fauré, Stan Getz et les Romances de Beethoven...


* "Les uns et les autres" de Claude Lelouch. A la fin du film, tous les personnages sont réunis autour d'une chorégraphie sur le Boléro de Ravel :

 

 

 

 

 

Pour le 55e salon d'écriture du Partage des mots, il fallait cette semaine s'inspirer du Boléro de Ravel.

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
l-univers-d-esclarmonde - dans historiettes
commenter cet article

commentaires

les mots écrits de Jonas D. 20/10/2011 00:25


Ah ! Nostalgie, quand tu nous tiens... Excellent film de Lelouch, à mon sens l'une de ses meilleures réalisations.
Merci de raviver cela. J'ai tout à coup envie de revoir ce film. Je me contenterai de Ravel dans l'attente ! Bises et bonne nuit !
Jonas


l-univers-d-esclarmonde 20/10/2011 09:18



Mais moi comme Mona, je n'ai pas aimé ce film (rires !), bises et belle journée


Esclarmonde



Line 19/10/2011 18:09


j'adore ton écriture

et j'adore écouter Georges Brassens

bisous et bonne soirée


l-univers-d-esclarmonde 19/10/2011 22:14



Je commence à faire une sorte de "festival Brassens" sur mon blog à l'occasion de l'anniversaire de sa mort, ça va faire trente ans. Bisous et douce nuit



Glycine blanche 18/10/2011 19:31


Pauvre Mona... C'est bien triste ! Bises et bonne soirée.


l-univers-d-esclarmonde 19/10/2011 15:51



Souvent sans amour, on se sent comme dans un mauvais fast-food ! Bises et belle après-midi



Elo 18/10/2011 17:58


Et bien franchement BRAVO !!!! Ton histoire est vraiment réussie ! J'aime beaucoup ! Bisous


l-univers-d-esclarmonde 19/10/2011 15:49



Figure-toi que j'ai pu reprendre - et réussir - le thème d'un couple dans un resto du sud-ouest que je n'arrivais pas à faire depuis des semaines, merci le boléro ! Bisous



Sherry 18/10/2011 16:29


magnifique participation, magnifique musique


l-univers-d-esclarmonde 19/10/2011 15:48



Merci beaucoup pour tes compliments mais je n'ai pas le temps malheureusement de travailler un peu mieux sur mes textes et si c'est agréable à lire quand-même, tant mieux ! Bisous



A Propos De Moi

  • : L'univers d'Esclarmonde
  • L'univers d'Esclarmonde
  • : L'imaginaire et l'invisible sont aussi vrais que le réel et le visible...
  • Contact

Esclarmonde En Quelques Mots

  • l-univers-d-esclarmonde
  • Plutôt prairie que bitume, plutôt vieilles pierres que béton armé, plus poésie subtile que provoc' à bon marché, je regarde ce monde du haut de mon nid d'aigle avec le regard d'une enlumineuse convertie récemment au clavier électronique...
  • Plutôt prairie que bitume, plutôt vieilles pierres que béton armé, plus poésie subtile que provoc' à bon marché, je regarde ce monde du haut de mon nid d'aigle avec le regard d'une enlumineuse convertie récemment au clavier électronique...

Troubadours et menestrels



Recherche

Citation préférée

"On devrait tous être légèrement improbables."

Oscar Wilde

Archives

Texte Libre

Je participe aussi au forum d'écriture le Partage des mots :

 

2
Et également, jusqu'en avril 2012 :

Challenge-irlandais

Esclarmonde sur youtube

Retrouvez mon univers musical sur Youtube en cliquant ICI

Pensée du moment

 

"A une époque de matérialisme outré, de bêtise pontifiante et de diarhée verbale, lire un poème, c'est prendre un bain de propreté, de pureté."

 

Robert Sabatier