Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 09:00

Aujourd'hui il fait beau

Est-ce que la dernière fois

Est-ce que demain on va devoir se recroqueviller dans nos maisons jusqu'au printemps ?

Le temps presse

Demain, il sera peut-être trop tard

Alors profitons-en Peut-être une dernière fois

Avant l'hiver

 

 

DSCF1264

 

Possibilité de manger et de jouer à l'extérieur sans se soucier de la circulation et du voisinage ! Et pourtant des gens nous demandent : "vous faites comment ?"....

 

DSCF1265

 

Les feuilles d'automne commencent à apparaître....

 

DSCF1267

 

 

 

DSCF1268

 

   Depuis que j'ai pris ces photos, les feuilles ont pris une teinte plus automnale mais nous avons encore le soleil.... 

 

   Bientôt deux ans que nous avons trouvé ce petit paradis...

 

   "j'en ai ras-le-bol de tout ce béton

    j'ai la folie des grands espaces..."

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
l-univers-d-esclarmonde - dans Nature
commenter cet article

commentaires

Lilou-52 16/10/2011 22:38


On est tellement mieux à la campagne ! On vit au rythme des saisons, même si elles ne sont pas ce qu'elles étaient.
Très bonne semaine !


l-univers-d-esclarmonde 17/10/2011 21:20



Les saisons restent quand-même contrastées chez moi vu que je suis en montagne sinon un mois de juillet automnal. Merci pour ta viste et à bientôt 



Le Chevalier Dauphinois 15/10/2011 21:32


Ma balade de ce jour dans les montagnes Dauphinoises fut un grand moment de plaisir.
Les feuilles sur un des versants (hélas pas celui que j'ai visité) ont pris les couleurs d'automne. Je vais donc les photographier demain.


l-univers-d-esclarmonde 16/10/2011 09:07



Je préfère largement faire des randonnées en ce moment qu'en été où il fait trop chaud en général.


J'ai eu la chance de visiter un peu le Dauphiné au printemps (la Chartreuse), les couleurs d'automne doivent être somptueuses. Bon dimanche !



Line 15/10/2011 20:33


et comme je te comprends

c'est ça le bonheur un petit coin tranquille loin du bruit

bisous


l-univers-d-esclarmonde 15/10/2011 21:31



Difficile de nos jours de trouver un endroit qui ne soit pas bruyant du moins dans ma région, après des années de recherche, voilà qui est fait. Bisous et belle soirée



Andrée 15/10/2011 20:28


Quel bel endroit.
Un peu curieuse de savoir où ça se trouve.
Bisous.


l-univers-d-esclarmonde 15/10/2011 21:30



Il n y a pas de secret : c'est dans les environs de Digne-les-Bains. Bisous


Esclarmonde



Elo 15/10/2011 13:29


Tu as raison, c'est un petit paradis chez vous !!!! comment faites-vous? Une question de bien des citadins... Mais ceux là ne connaissent pas la richesse de ces beaux espaces ! Bisous


l-univers-d-esclarmonde 15/10/2011 21:30



Un paradis où tu peux venir te ressourcer quand tu veux... Bisous



A Propos De Moi

  • : L'univers d'Esclarmonde
  • L'univers d'Esclarmonde
  • : L'imaginaire et l'invisible sont aussi vrais que le réel et le visible...
  • Contact

Esclarmonde En Quelques Mots

  • l-univers-d-esclarmonde
  • Plutôt prairie que bitume, plutôt vieilles pierres que béton armé, plus poésie subtile que provoc' à bon marché, je regarde ce monde du haut de mon nid d'aigle avec le regard d'une enlumineuse convertie récemment au clavier électronique...
  • Plutôt prairie que bitume, plutôt vieilles pierres que béton armé, plus poésie subtile que provoc' à bon marché, je regarde ce monde du haut de mon nid d'aigle avec le regard d'une enlumineuse convertie récemment au clavier électronique...

Troubadours et menestrels



Recherche

Citation préférée

"On devrait tous être légèrement improbables."

Oscar Wilde

Archives

Texte Libre

Je participe aussi au forum d'écriture le Partage des mots :

 

2
Et également, jusqu'en avril 2012 :

Challenge-irlandais

Esclarmonde sur youtube

Retrouvez mon univers musical sur Youtube en cliquant ICI

Pensée du moment

 

"A une époque de matérialisme outré, de bêtise pontifiante et de diarhée verbale, lire un poème, c'est prendre un bain de propreté, de pureté."

 

Robert Sabatier