Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 08:30

   Je publie de nouveau un vieil article du mois d'avril, époque où mon blog était ultra-confidentiel... Ceci en espérant pouvoir de nouveau publier des nouveaux articles car depuis deux jours, impossible, en tout cas, je ne peut ni mettre de photos ni de vidéos ni faire de mise en page.....

   Ce matin, ça marche un peu mieux, voyons ce que ça donne...avant que je prépare un nouvel article    


21


 " Je cherche depuis longtemps à comprendre le mécanisme de ce qui nous invente un lien avec un pays, une terre, une langue. Je ne parle pas de l'endroit où je vis, de celui qui objectivement me constitue, je veux parler d'attachement sans rapport direct avec le sol où mes pieds demeurent, marchent, circulent. Je parle de pays soumis seulement au registre des sympathies, des attirances et des constructions imaginaires qui en font le sel. je parle de ces émotions intimes voire secrètes que de tels lieux suscitent. Je parle de ce tracé sensible qui chemine en nous et façonne des territoires littéralement romanesques au sens de l'histoire, de l'imagination, de la composition et de son lien avec ce que l'on pourrait appeler le désir.

   Certains parleront de leur Italie, de leur Angleterre, de leur Canada, que sais-je, de ces villes coups de foudre où il ne peut se passer une année sans qu'ils ne ressentent le besoin impérieux de les visiter.

   J'ai pour ma part ce tropisme-là pour l'Espagne, ce mouvement intérieur, cette attraction inexplicable. (....) J'aime l'idée que nos géographies soient complexes, indéchiffrables, équivoques, j'aime l'idée que nous n'appartenons que partiellement à ce qui nous définit, il y a dans cette conviction-là une chance d'en finir avec ce que j'entend gronder, monter, revenir, cette certitude-là qui ferme des portes, dessine des nationalités, des appartenances, des communautés clôturées, grillagées, ivres, je veux l'avènement de nos Espagnes, des Espagnes qui nous arrachent au sol, des Espagnes qui nous arrachent au sol, nos Espagnes ramenées d'on ne sait quels limbes en nous, charriées, tractées et mêlées irrévocablement au tissu de nos décors, jusque dans nos drapeaux et dans nos frontières. Nos Espagnes infiniment."

Thierry Illouz est écrivain et dramaturge. Ceci est un extrait d'un texte paru dans le magasine Politis en septembre 2010. Je ne peux pas malheureusement vous donner le lien du texte en entier, réservé aux abonnés...

 

   Et vous, avez-vous une identité imaginaire ? Une identité choisie parallèle à vos vraies origines ? Vous êtes-vous sentis proche de peuples, de gens qui à priori, n'ont rien à voir avec vous ? Où avez-vous l'étrange impression d'avoir eu une vie antérieure ailleurs, un passé imaginaire mais qui vous façonne autant que votre vraie vie ? Un endroit où, malgré une langue différente, une cuisine différente, des façons de vivre différentes, vous vous sentez étrangement proche et où le lien avec ce pays, cette région vous paraissent une évidence. Même si vous savez que cet endroit n'est pas plus parfait qu'un autre, et que même les côtés imparfaits, la face sombre, vous fascinent autant que son côté lumineux... Plus qu'un pays pour lequel on est passionné, c'est un endroit autre où vous trouvez d'un coup une des pièces manquantes du puzzle de votre vie. Bien plus qu'un pays que l'on visite et que l'on trouve beau, où on mange bien, où l'on a apprécié le soleil et l'accueil des habitants, (phrases banales de voyageurs empressés et consommateurs d'exotisme), il s'agit de quelque chose de plus indicible et mystérieux que l'on ramène chez soi, souvenir de vacances le plus précieux qui soit, impression qu'un cheminement a commencé et qu'il durera toute une vie...

   Quant à moi, je vous laisse deviner...

    

   

Partager cet article

Repost 0
l-univers-d-esclarmonde - dans paroles de sagesse
commenter cet article

commentaires

Glycine blanche 08/10/2011 11:32


Mon attachement va, sans aucun doute, à l'Angleterre ! Bises et bon WE.


l-univers-d-esclarmonde 08/10/2011 16:22



Il est vrai que j'ai une fascination particulière pour l'Irlande, en fait, les Iles britanniques dans leur ensemble est un monde qui m'intéresse beaucoup. Bisous et bonne soirée



Le Chaton 08/10/2011 10:03


J'aime beaucoup ton article qui analyse bien ce que nous pouvons ressentir. J'ai cru deviner chez toi un rêve irlandais ! Tu a dû le comprendre nous avons aimé beaucoup de pays dont le Japon mais
celui qui nous "colle " à la peau c'est le paradis blanc de l'Antarctique, son silence, la communion avec la nature..les vraies valeurs pour nous ! Bon week end Bises Le Chaton


l-univers-d-esclarmonde 08/10/2011 16:20



L'Antactique a un point commun avec le Sahara pour moi, pas les températures évidemment, mais une nature surement somptueuse mais très difficile pour l'homme quand-même. Vous êtes veinards
quand-même d'être allés jusqu'à là-bas ! Bisous et bonne soirée


Esclarmonde



Jacquie77 08/10/2011 08:40


pour moi il faut croire tout simplement que c'est la France, je m'y suis installée voilà 40 ans et ne suis jamais retournée dans mon ïle la Réunion, n'en ai même jamais éprouvé le besoin
bisous


l-univers-d-esclarmonde 08/10/2011 16:18



Ile qui est pourtant parait-il superbe. En tout cas, merci pour votre visite, à bientôt !



timilo 08/10/2011 06:45


Certains pays , certains endroits nous attirent pour mille raisons
Personnellement j'aime ma région et je le montre dans mes poèmes
Douce journée
Bisous
timilo


l-univers-d-esclarmonde 08/10/2011 08:16



Moi aussi ce que j'appelle ma région qui chez moi va des Pyrénées aux Alpes en passant par le Massif Central, mais c'est la terre de mes ancêtres quelque sorte. Plus mystérieux est l'attachement
qu'on peut avoir pour des pays qui devraient nous être étrangers. Bisous du matin



Elo 17/04/2011 20:54


J'ai déviné!!! Hé hé... Un pays qui commence par I, qui est tout vert et entouré d'eau! ;) Bisous


l-univers-d-esclarmonde 17/04/2011 21:20



Entouré d'eau et plein de bières et de whiskey à l'intérieur ! bises



A Propos De Moi

  • : L'univers d'Esclarmonde
  • L'univers d'Esclarmonde
  • : L'imaginaire et l'invisible sont aussi vrais que le réel et le visible...
  • Contact

Esclarmonde En Quelques Mots

  • l-univers-d-esclarmonde
  • Plutôt prairie que bitume, plutôt vieilles pierres que béton armé, plus poésie subtile que provoc' à bon marché, je regarde ce monde du haut de mon nid d'aigle avec le regard d'une enlumineuse convertie récemment au clavier électronique...
  • Plutôt prairie que bitume, plutôt vieilles pierres que béton armé, plus poésie subtile que provoc' à bon marché, je regarde ce monde du haut de mon nid d'aigle avec le regard d'une enlumineuse convertie récemment au clavier électronique...

Troubadours et menestrels



Recherche

Citation préférée

"On devrait tous être légèrement improbables."

Oscar Wilde

Archives

Texte Libre

Je participe aussi au forum d'écriture le Partage des mots :

 

2
Et également, jusqu'en avril 2012 :

Challenge-irlandais

Esclarmonde sur youtube

Retrouvez mon univers musical sur Youtube en cliquant ICI

Pensée du moment

 

"A une époque de matérialisme outré, de bêtise pontifiante et de diarhée verbale, lire un poème, c'est prendre un bain de propreté, de pureté."

 

Robert Sabatier