Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 09:00

 

grandes-marees-photos-ecume 240059

 

Je rêve de retrouver un jour 

Seule dans mon lit défait

Les inscriptions que j'ai tracé

Ecrites à l'encre de l'amour.

 

Marcher dans ce sable si fin

Sentir sur moi les embruns frais

Que j'ai cessé par dépit de humer

Ce jour d'étrange destin

 

Tu m'as quitté soudainement

Quand, sans m'avoir même salué,

Englué dans tes pensées

Tu m'as plongée en plein tourment

 

Je ne sais si tu es reparti te blottir

A l'ombre du château hanté

Ou retraversé la mer démontée

Pour retrouver un avenir

 

Empêtrée dans mes incertitudes

Naïade prête à se noyer

Je suis retrouvée pétrifiée

Dans cette terre de solitude

 

Bel amour à peine entrevu

Je ne sais ou te retrouver

Fichée par les gratte-papier 

Assignée dans ma petite rue

 

Entraînée par les nuages et le suroît

J'aimerais me laisser porter

Au pays des grandes marées

Qui me ramèneraient vers toi

 

grandes-marees-photos-ecume 240060

 

Esclarmonde, le 27/10/2011


Partager cet article

Repost 0
l-univers-d-esclarmonde - dans les vers d'Esclarmonde
commenter cet article

commentaires

Les mots écrits de Jonas D. 22/11/2011 09:46

Quel équilibre dans ce poème ! Tout y est ; mélancolique sans être larmoyant. Du ressenti, pour sûr.
Bises.
Jonas

l-univers-d-esclarmonde 22/11/2011 22:17



C'est effectivement un ressenti très personnel que j'ai mis en poème ce jour-là. Merci d'être allé le lire !


Bises


Esclarmonde



Ondine 08/11/2011 02:21


Merci pour ce très beau poème à la fois plein de regret et d'espoir, comme la marée qui part et revient toujours :)
Bisou et bonne semaine Esclarmonde


l-univers-d-esclarmonde 08/11/2011 21:25



Merci Ondine d'être allée lire ce poème dans lequel j'ai mis beaucoup de mes rêves. Bisous et bonne soirée


Esclarmonde



Elo 01/11/2011 21:10


C'est qu'il vient du plus profond de ton coeur !!!! si les mots sont venus et même s'ils te font pleurer en relisant c'est que tu répares quelque chose en toi . bisous


l-univers-d-esclarmonde 02/11/2011 09:24



Euh... et en lisant ton commentaire là, j'ai de nouveau envie de pleurer :D) mais je ne t'en veux pas !


Bisous et bonne journée sous la pluie



Elo 31/10/2011 19:20


Retard toujours !!!! heureusement que je l'ai lu sur FB !!! J'aurai manqué un poème vraiment superbe !!! Bisous


l-univers-d-esclarmonde 31/10/2011 21:17



Figure-toi que j'ai du mal à le relire, il me donne envie de pleurer !



timilo 31/10/2011 06:11


Ce n'est que par ce simple copier-coller que je viens te remercier de ne pas avoir oublier mon blog pendant ma longue absence

Je serais bientôt de retour

Bisous

timilo


l-univers-d-esclarmonde 31/10/2011 08:36



Bien sûr que je ne t'oublie pas : tes belles poésies et tes gentils commentaires sur mon blog. Passe une belle journée


Bisous



A Propos De Moi

  • : L'univers d'Esclarmonde
  • L'univers d'Esclarmonde
  • : L'imaginaire et l'invisible sont aussi vrais que le réel et le visible...
  • Contact

Esclarmonde En Quelques Mots

  • l-univers-d-esclarmonde
  • Plutôt prairie que bitume, plutôt vieilles pierres que béton armé, plus poésie subtile que provoc' à bon marché, je regarde ce monde du haut de mon nid d'aigle avec le regard d'une enlumineuse convertie récemment au clavier électronique...
  • Plutôt prairie que bitume, plutôt vieilles pierres que béton armé, plus poésie subtile que provoc' à bon marché, je regarde ce monde du haut de mon nid d'aigle avec le regard d'une enlumineuse convertie récemment au clavier électronique...

Troubadours et menestrels



Recherche

Citation préférée

"On devrait tous être légèrement improbables."

Oscar Wilde

Archives

Texte Libre

Je participe aussi au forum d'écriture le Partage des mots :

 

2
Et également, jusqu'en avril 2012 :

Challenge-irlandais

Esclarmonde sur youtube

Retrouvez mon univers musical sur Youtube en cliquant ICI

Pensée du moment

 

"A une époque de matérialisme outré, de bêtise pontifiante et de diarhée verbale, lire un poème, c'est prendre un bain de propreté, de pureté."

 

Robert Sabatier